Vous êtes ici: Page d'accueil > Presse > ANNEE 2015 > LUXEMBOURG - 1
voir toutes les sorties

Chapter Harley
Plaine de France

> Adhésion HOG

> Adhésion Chapter

"Luxembourg : qu'est-ce que cela peut bien évoquer ? Richesse, châteaux, petit pays perdu au sein de l'Union Européenne, banques et comptes off-shore,... ? Et bien depuis ce run magnifique organisé par notre ami Jérôme THE Extraordinary Secretary le weekend des 25-26 avril 2015, ce nom ne résonne plus de la même façon à nos oreilles et amène forcément aux lèvres de chacun des chanceux participants un large sourire et un soupir d'aise. Car si un run représente vraiment tout ce qu'on peut espérer d'une sortie réussie, c'est bien celui-ci, même avec la participation épisodique de la pluie...

Nous nous réunissions en petit convoi de 11 motos sur la francilienne en ce samedi matin gris mais pas froid. Le debrief sécurité terminé et le résumé du planning énoncé,  nous enfourchions nos motos et partions en direction du Nord-est. La pluie nous accompagnait sur une partie du parcours, mais rien de bien grave. Prévoyant, chacun avait déjà mis sa combinaison de pluie dès le départ ! Un bon café avalé à la pause dans un bistrot où nous faisions l'animation du jour, nous repartions vers Vouziers où nous attendait une aubergiste aussi gentille que professionnelle. Quel repas ! C'était délicieux et la patronne, loin de nous en vouloir de notre arrivée tardive, nous choyait autant qu'elle le pouvait. Car il faut bien avouer qu'au PDFC, les choses ne sont pas toujours simples et que nous adorons les petites histoires à raconter ! Durant cette partie du trajet, une de nos Ladies se voyait lâchement abandonnée par sa monture qui renâclait, pestait à avancer, puis rendit l'âme et finit par passer le weekend à Reims à la concession la plus proche...Fort heureusement, à l'image des preux chevaliers, son conjoint pouvait faire monter sa belle sur sa selle arrière et le groupe pouvait ainsi rester au complet.

Après un paysage de région parisienne assez banal (hormis le dépôt pénitentiaire qui longeait la route et nous rappelait comme la liberté est précieuse !) les routes pour arriver dans cette partie reculée de France était fort agréables, vertes, campagnardes et boisées, très belles à rouler. Nous avions passé Soissons sans rien casser, puis la direction plein Est entre Verdun et Sedan nous replongeait dans ces heures sombres de notre histoire. Luxembourg était droit devant et après avoir traversé un peu de Belgique, nous passions enfin le panneau bleu de l'Union Européenne signalant notre pays hôte ! Et là, ce fut comme si nous pénétrions dans un parc d'attraction. Tout est parfait, soigné, propre, net et au carré. Amateur de bazar et fouillis, bohême, passez votre chemin ! Le Luxembourg est à mi-route entre la Suisse et l'Alsace. Vert, montagneux par endroit (bien sur loin cependant d'atteindre les sommets alpins) tout est rutilant et les habitants semblent mettre un point d'honneur à ce que chaque brin de gazon mesure la même taille que celui d'à côté !!! Un plaisir d'ordonnancement pour les yeux ! Et c'est riches de ces images que nous arrivions à notre lieu de repos. Parlons en ! C'est, là aussi, magnifique. L'hôtel/spa Wellness d'OBERFEULEN  est niché au sein d'un petit village, simple, mais au calme, et regorge de petites choses dédiées à notre détente, plaisir et bien être. C'est une belle adresse avec des patrons forts sympathiques, des aménagements dignes de bains romains, sans parler des hammam et sauna dignes de stars. Vraiment tout est réuni pour qu'on se sente bien.  Les chambres thématiques sont superbement décorées, et la nourriture excellente. La qualité des soins est bien. Esthétique, massage, tout le monde y trouve son compte. Nul ne sait si c'est l'atmosphère de l'Est, l'humidité du matin, la fatigue, mais nous avons passé là un rare moment de rires. Les grands zygomatiques en sont encore tout courbaturés ! Quelle ambiance, et que de bêtises racontées ! Un festival ! Il faut dire que l'organisation dans les chambres type dortoirs de colonies de vacances contribuait beaucoup à nous laisser aller et les situations parfois cocasses contribuaient à ce joli tohu-bohu. Pour nous remettre de nos émotions nous pouvions soit nous diriger vers des soins du corps, soit vers un petit bain rapide dans la piscine intérieure car notre arrivée tardive et une soirée privatisée en perspective amputait notre temps imparti. Peu importe, la négociation fut bénéfique et ce bain remplit largement son office. Nous ressortions détendus et satisfaits. La soirée passa dans la meilleure ambiance et le repas fut là aussi excellent, à base de produits frais, et accompagné de vins délicieux.

Une bonne nuit pigmentée de fous rires, nous étions prêts à attaquer notre deuxième journée. Les soins ayant tellement ravis nos participants, le run prévu pour les visites des environs ne comptait plus que 5 motos, le reste des bikers préférant se laisser aller aux divers soins, bains et saunas. Pour les rouleurs, que les paysages étaient beaux ! Des vues panoramiques, des châteaux médiévaux, des toits d'ardoises, du grand art, des collines, des champs, des éoliennes aux pieds verts pour mieux se fondre dans le paysage, le son du cor, les sons des rires, nous n'avons pas vu la matinée passer. Les routes minuscules, les virages en épingles à cheveux en pleine montée, quelle dure leçon de pilotage ! Et toutes ces belles émotions gravées, il fallait revenir à l'hôtel pour déjeuner, puis après une gigantesque plancha garnie d'ingrédients hyper frais et variés, nous reprenions à contrecœur la route vers la maison. Comme pour accompagner la tristesse de nous quitter et quitter ces lieux de détente, une pluie battante nous accompagnait, faisant même s'allumer certains voyants douteux de nos compteurs...Mais qu'importe, nous pensions à la chance qu'avait le groupe du mois de septembre de marcher sur nos pas...Profitez bien, vous verrez, c'est très largement à la hauteur de nos attentes !" Florence