Vous êtes ici: Page d'accueil > Presse > ANNEE 2015 > LOH LILLE
voir toutes les sorties

Chapter Harley
Plaine de France

> Adhésion HOG

> Adhésion Chapter

Le timing pour rejoindre notre lieu de rendez-vous de Lesquin en ce samedi 23 mai 2015 ne permettait aucune fantaisie. Les 180 kilomètres d'autoroute A1 loin d'être bucoliques, nous amenaient tambour battant et sans encombre sur le parking de l'hôtel Mercure dans la banlieue lilloise à l'heure convenue.

Un joli cordeau d'accueil aux couleurs du Chapter de Lille Europe attendait avec panache les première Ladies venues festoyer et parader pour la première de cet évènement auquel nous souhaitons longue vie qu'est le "Lady of Harley European Days". Le programme comprend parade, run, rencontres, ateliers détentes, et musique. Cela représente une organisation folle et il faut reconnaitre que dans l'ensemble les lilloises s'en sont sorties de main de maitresses. Pour une première, c'était du très beau travail ! Chapeaux bas ou en l'occurrence Casquettes basses !

Après avoir pris possession de nos chambres dans le cadre d'une organisation bien bordée et arborant nos packs cadeaux de bienvenue, nous nous réunissions au bar pour partager quelques soft (ou moins soft) drinks et passions à table pour un sympathique buffet froid. On pouvait commencer à découvrir les ateliers tatouages et coiffure. Puis le groupe fin prêt mené par 110 LOH originaires de 17 Chapters nationaux et internationaux partait pour une longue parade après la bénédiction de Monsieur l'Abbé, présent pour la circonstance. Ne manquant pas d'énergie, il dispersait sur chacun les quelques gouttes d'eau qui nous protègerait après une rapide mais néanmoins empathique bénédiction. Ce furent les seules traces d'eau des deux jours...Pour une fois...Un long cortège s'étirait de par les routes et les villes limitrophes de la "capitale des Flandres" pour nous emmener vers la place principale de la ville de La Madeleine. Si l'on peut regretter de n'avoir pu accéder à la place centrale de la belle Lilloise, l'accueil réservé par la Mairie de cette commune siamoise n'a certainement rien à envier à sa grande sœur. Bien que le groupe se soit retrouvé partiellement divisé en chemin tout le monde finit par se retrouver pour partager des boissons bienvenues et du temps avec les habitants curieux et surpris des 230 motos présentes sur leur place du marché ! La route du retour était ponctuée par un arrêt à la concession Harley de Lille, immense et bien achalandée. Une foule se déchainait dans la boutique faisant moult achats en tous genres.  

Puis nous retournions à l'hôtel pour vaquer à quelques occupations divertissantes où nos Ladies pouvaient se faire chouchouter. Les plus hardies n'hésitaient pas à affronter les fines aiguilles acérées des souriants tatoueurs. Puis vint le temps de l'apéro et celui de regagner la salle de réception où attendait un bel ensemble de tables rondes conviviales et une estrade. Le diner sur le thème de l'Amérique était bon et très ... copieux. La soirée passait dans un joyeux brouhaha prouvant à quel point les participants semblaient à la fois heureux de la rencontre et satisfaits de cette première journée. Et le clou pointa lorsque le premier groupe musical Nico Duportal & his Rythm Dudes entonna les rythmes Swing, Jazz et Blues que poussaient les plus agiles à danser. Ce groupe ne s'arrache pas à travers l'Europe sans raison. Leur musique est super ! Blues et Rock'n'roll des 50's-60's arrivent jusqu'à nous sur un train d'enfer... Puis vint le tour d'une comète blonde et explosive. La magnifique Dana Fuchs...Quelle voix ! Après l'effet de la surprise passée d'être submergés par autant de décibels dans si peu d'espace, la présence féline de cette américaine, New-Yorkaise, en maintenait une poignée d'entre nous jusqu'à la fin des festivités...

 

Le lendemain matin, frais et dispos les membres du PDFC pour la plus grande majorité partaient visiter le vieux Lille, ayant fait le choix originel de ne pas rester au LOH European Days pour la totalité du programme. Pour leur part, les courageux rouleurs sur la journée furent récompensés car il m'a été reporté que le run à travers les campagnes du Nord jusqu'à la mer avait été un véritable régal. Un moment magique magnifié par un soleil éclatant. Le reste du programme avec baptème de l'air à la clé et autres réjouissances nocturnes furent aussi un vrai moment de bonheur.

Pour notre part, une petite ballade dans le Lille ancien parmi les brocanteurs et bouquinistes, l'odeur du Welsh nous appelait en terrasse, à faire bombance. Les estomacs trop remplis avaient besoin d'une courte sieste, gentiment mise en œuvre au sein d'un petit jardin à l'abri des regards indiscrets. Certains fraternisaient avec le chat du quartier, d'autres papotaient sur un banc à l'ombre des grands arbres, d'autre se faisaient bronzer. Encore quelques flâneries dans les ruelles et la fin du weekend Nordiste sonnait, poussant chacun d'entre nous à reprendre les motos pour retourner au bercail. Florence."