Vous êtes ici: Page d'accueil > Presse > ANNEE 2018 > 18/02 Shoting à la Forge
voir toutes les sorties

Chapter Harley
Plaine de France

> Adhésion HOG

> Adhésion Chapter

Malgré le soleil, un froid nordique  nous glacait sur place ce matin là au point de rencontre, station TOTAL de l'autoroute A15 direction Paris.
Environ 25 HARLEY du Chapter Plaine de France se sont ensuite lancées  vers la capitale, les pots crachant leur fumée, les pneux déchirant le bitume...
Quelques kilomètres plus loin, le brouillard qui les attendait fut rapidement troué par la horde des puisssantes machines qui retrouvèrent un air vif et pur, aux portes de la ville lumière.


Vers 10h, nous arrivons devant "La Forge", au 59 avenue Pierre Grenier à Boulogne-Billancourt, dans le 92, endroit unique, dont rien que le nom avait le mérite de  nous réchauffer. En fait , il s'agit d'un ''open garage'' reposant sur l'idée qu'en ville il n'est pas facile de garer ou d 'entretenir sa moto. Aussi, existe-t-il ici un atelier ou toute la petite mécanique est possible et une aire de nettoyage,  à disposition de chacun. Tout ceci moyennant un tarif de location mensuelle abordable.
Au premier étage, on trouve un espace détente mansardé, lumineux, avec un salon et, par endroit, des objets vintage, une guitare, sans parler d' anciens vêtements cuir et casques de motard accrochés ou posés sur des étagères.
Plusieurs livres consacrés à la moto sont éparpillés sur un rebord de mur. Dans un angle , une affiche de Steve McQueen en rapport avec le film La grande évasion, arrête le regard par la volonté qui se dégage de l' acteur. Au fond , une cuisine permet de se retrouver pour dîner le jeudi soir ou de prendre une collation dans la journée, tout en discutant autour de tables en bois, entre fondus  de moto. C'est un lieu chaleureux , accueillant , judicieusement repéré par Jo et Nadine.
Après avoir garé les motos sur les trottoirs voisins, nous  pénètrons dans ce site insolite, et, passé l'entrée, on trouve un long espace central  de circulation, bordé de chaque côté de dizaines de motos de toutes marques, de tout style, et de tous les âges. Des Harley, Triumph, Montesa, Honda, BMW, Yamaha... que de la belle mécanique !
Notre équipe de biker investit progressivement les lieux, chacun y allant de son commentaire sur ces  bécanes plus  ou moins récentes. Pour ma part, une Yamaha Trail bike  impeccable, retient mon  attention, car j'en ai une à retaper qui dort au fond d'un garage, mais qui malgré ses 50 ans, démarre au deuxième ou troisième coup de kick.

J' oubliais, près  de l'atelier, au rez-de-chaussée, on trouve un grand salon de détente,  meublé au fond par un canapé  noir, et à droite le long du mur, par de multiples casiers de rangement pour les casques. Cependant, le plus intéressant est proche de l'entrée: Il y a là un magnifique fauteuil en cuir de coiffeur à l'ancienne, avec repose pied. En face du fauteuil, trone au-dessus d'une commode noire,  une grande glace dans laquelle chacun peut contempler le reflet de son existence avant que l'homme de l'art fasse son oeuvre. Mais, bien sûr, ce fauteuil, cette glace, ce razoir posé sur la commode sont un clin d'œil à ceux du célèbre barbier de la Route 66, Angel DELGADILLO, et à  son échoppe de Seligman en Arizona.

Après un petit déjeuner réconfortant  pris au premier étage, avec croissants et pains au chocolat, toute la joyeuse troupe est redescendue pour participer à une séance
"shooting'' avec pilote et moto se succédant dans l'entrée du garage, puis au fond, au niveau de l'atelier. Au moins, quatre photographes où caméraman ont mitraillé pendant  près de 2h nos stars du jour et tout le monde y a pris beaucoup de plaisir. Nous avons eu droit à des pauses originales, voire inattendues. Un cactus à parfois fait  office de passager ou de premier plan. Nous avons vu des HARLEY nettoyées à la serpillière, des biker se faire coiffer à la brosse métallique. Les bikeuses, elles, n'étaient pas en reste pour exprimer, charme et élégance sur leur moto.
Photos du groupe des ''ladies'', puis des hommes. Quelques remarques sur la ménopause où les pilules bleues ont fusé pendant les prises. J'en laisse à leurs auteurs la responsabilité...
Franches rigolades pendant ces moments uniques de détente ensemble!

Puis , nous sommes conviés à monter prendre le déjeuner, car 13h viennent de sonner. Après un discours  Jo, notre directeur, remet les couleurs à Érik, un nouveau membre, présent depuis quelques mois, et tout aussi passionné que nous par la légende Harley Davidson.
Vin, bierre, sodas, jambon sec et jambon cru, croque-monsieur au fromage, nous rendent les calories que le froid du matin avait grillées, et les discussions sont animées autour des tables.
Dernier discours de Jo pour remercier les photographes du jour et l'équipe charmante qui nous a reçu dans ce lieu,  dont  son directeur :Cyril.
Suivent des applaudissements pour tous, vraiment mérités.

En début d'après-midi , nous quittons à regret cet endroit magique, pour filer sous le soleil, vers les bords de Seine.
L' aventure continue...
Bye bye .

Didier.